Analyse post-entraînement

GOLDEN CHEETAH

Depuis les dernières décades, l’entraînement cycliste se rationalise de plus en plus grâce notamment à l’arrivée de technologies de pointe tel que les cardiofréquencemètres ou plus récemment les capteurs de puissances. Initialement développés pour les professionnels mais très rapidement vulgarisés pour le grand public, ces différent outils permettent d’une part d’informer le coureur en temps réel de données physiologiques permettant de mieux calibrer les efforts à l’entraînement comme en compétition et d’autre part, à partir de ces même données acquises, il est possible d’effectuer des analyses post-entraînement ou post-compétition.

Ce dernier constat est partie intégrante de l’optimisation de la performance en cyclisme. En effet, l’entraînement cycliste se doit d’être planifié mais également constamment recalibré en tenant compte de l’état de forme de chacun et de l’influence des charges d’entraînement assimilées précédemment entre autres.

Ainsi, il est important d’utiliser des outils permettant de traiter les données collectées sur le terrain. Ces données acquises sont généralement la fréquence cardiaque et la puissance. Une multitude de produits permettent l’acquisition de données :

- SRM
- Quarg
- CycleOps PowerTap
- Power2Max
- Garmin Vector
- Look Keo/Polar

Une liste exostive peut-être trouvé à l’adresse suivant avec une description pour chacun de ces instruments de mesure :http://www.cyclingpowermodels.com/PowerMeterReviews.aspx.

Chacun de ces composants sont normalement accompagnés de logiciels permettant le traitement des données acquises. Cependant, les softwares mis à disposition ne délivrent pas généralement une palette d’outils de traitement suffisante. D’autre part, ces logiciels ne traiteront seulement les données acquises avec l’instrument correspondant, réduisant ainsi le champ d’action ou la fusion d’information acquis par différents instruments. TrainingPeaks WKO+ est un logiciel compatible avec plusieurs de ces instruments et propose un large palette d’outil permettant l’analyse de données. Cependant, il existe deux principales problèmes. D’une part, aucune version compatible Mac OS est proposée et d’autre part, il vous faudra débourser au minimum 150 dollars afin d’obtenir une licence.

En revanche, une solution open source existe : Golden Cheetah. Ce logiciel propose de très bon outils de traitement et est en constante évolution avec le développement de nouveau outils. Ce logiciel cross-plateforme (Windows, Mac, Linux) est disponible à l’adresse suivante : http://goldencheetah.org et est donc gratuit.

Dans la suite de cet article, nous allons présenter succinctement ce software.

Après avoir importé votre sortie, il est commum d’avoir une vue générale de la sortie effectuée. Afin d’analyser globalement la sortie effectuée, Golden Cheetah propose une fenêtre d’analyse statistique identique à la figure ci-dessous :

Les premières informations délivrées concernent des mesures générales tels que le temps de l’entraînement, la distance parcourue, une estimation de l’énergie dépensée ainsi que l’élévation gravie au long de la sortie. Ensuite, des données moyennes et maximales sont également fournis : vitesse, puissance, fréquence cardiaque, cadence et température. En plus de ces données, des estimations sont calculées à partir de différent algorihtmes. Ces mesures comprennent xPower qui n’est autre qu’une puissance normalisée par un lissage des données produites par le capteur de puissance. Les autres données concernent la quantification de la sortie par différentes méthodes : l’intensité relative, le score BikeScore basé sur le temps passé dans les différentes zones de puissance, Daniels Points et Daniels EqP (qui sont plus spécifiques à la course à pied), TRIMP points basé sur le temps passé dans chaque zone de fréquence cardiaque.

En plus de ces données générales, il est possible de quantifier l’entrainement en utilisant les statisques présentant le temps passé dans les différentes zones de puissance et de fréquence cardique préalablement définies.

Il est également possible d’obtenir toutes ces données mais pour des intervalles de travail spécifique.

Après une vue globale, il est possible d’analyser en details la sortie. Ces données sont représentées graphiquement comme présentées sur la figure suivante :

Il est donc possible de visualiser toutes les données collectées par vos différent appareils tel que puissance, fréquence cardiaque, altitude, cadence, vitesse. Il est également possible de définir des intervalles manuellement afin d’extraire des données intéressantes (voir figure ci-dessous). Des traitements des données sont proposées afin d’exploiter plus facilement les données acquises. Ainsi, il est possible de lisser les données de puissance et de fréquence cardiaque permettant d’obtenir des courbes plus lisibles. Une fonction permet également d’extraire automatiquement des piques de puissance correspondant à des temps de travail précis.

Si vous possédez un GPS, il vous sera également possible de visualiser le tracé sur une carte google où apparaitront les données de vitesse ainsi que les différent intervalles définis. La figure ci-dessous présente cet outil :

Les données collectées peuvent également être représentées sous forme d’histogramme ce qui permet une visualisation plus aisée pour observer les distributions des différentes variables tel que puissance, cadence, etc. Cette configuration est présentée ci-dessous :

Des représentations plus spécifiques à la quantification des charges de travail sont également disponibles. Le Performance Manager (voir figure ci-dessous) vous permettra d’analyser les effets de vos précédentes sorties. Ainsi, il vous sera possible de modifier votre plan d’entrainement si nécessaire afin de stimuler plus ou moins votre corps. Différente quantifications sont disponibles tels que TSS, BikeScore, DanielsPoints and TRIMP.

Il est possible d’obtenir un résumé des activités par semaine comme présenté ci-dessous :

Golden Cheetah propose donc un compromis afin d’analyser les différents types de données acquises avec les différents capteurs disponibles sur le marché.

10 thoughts on “Analyse post-entraînement

  1. Merci pour cet article, je vais certainement tester le soft.

    Cependant je tiens à signaler une faute d’orthographe qui fait un peu mal aux yeux….. exhaustive s’écrit comme ça et non exostive 🙁

    Sinon continuez, le site est gorgé d’informations très utiles.

    @bientôt

  2. Merci Cédric pour cet article.
    Vous qui avait une bonne connaissance de ce soft, pourriez vous me dire qu’elle est la signification des chiffres entre parenthèse que l’on trouve dans le résumé mensuel au niveau des meilleurs pics de perf sur 5mn – 20mn – 30mn etc…..
    Par avance merci

  3. Partiellement Cédric Merci
    A droite de chacune des dates de record de puissance , il y a (dans la version 3 -3) un chiffre entre parenthèse qui peut être positif ou négatif , identique pour plusieurs records établis lors d’une même date et je n’arrive pas à voir ce que ce chiffre peut représenter.
    J’ai fouillé dans les faqs et autres tuto de GC sans trouver une quelconque explication.
    Si vous pouviez m’éclairer sur ce point.
    Merci.

  4. Partiellement Cédric Merci
    A droite de chacune des dates de record de puissance , il y a (dans la version 3 -3) un chiffre entre parenthèse qui peut être positif ou négatif , identique pour plusieurs records établis lors d’une même date et je n’arrive pas à voir ce que ce chiffre peut représenter.
    J’ai fouillé dans les faqs et autres tuto de GC sans trouver une quelconque explication.
    Si vous pouviez m’éclairer sur ce point.
    Merci.

  5. Salut Cédric
    Je viens de trouver la réponse à mon questionnement.
    En fait ce chiffre entre parenthèse correspond à la valeur TSB de la sortie.
    Encore Merci

  6. Salut tout le monde savez vous s’il est possible sur goldencheetah de transférer les sorties que l’on fait à notre entraîneur ou si nos sorties sont seulement disponibles sur notre ordinateur

    cordialement baptiste

    1. Il suffit de récupérer les fichiers *.fit de ton garmin et des les transmettre à l’entraîneur qui pourra les importer depuis n’importe quel système.
      C’est d’ailleurs pas mal de sauvegarder sur un système à part ses fichiers *.fit, notamment en cas de crach d’un pc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.