Choix de la taille de vélo ou de cadre [partie 2]

Les critères présentés dans la partie 1 sont très importants et vous permettent donc de faire une première sélection des modèles présents sur le marché et permettant de régler votre position sans problème. Il vous faut maintenant choisir les cadres ayant les bonnes qualités pour votre pratique.

Il est toujours un peu compliqué de savoir quel sera le comportement d’un vélo à la simple vue mais il existe quelques pistes factuelles pouvant vous aider :

Boitier de pédalier et douille de direction

On peut résumer le problème de la manière suivante : plus les tubes et la jonction de la douille ainsi que du boitier sont massifs, plus le cadre sera rigide.

Si vous choisissez un cadre ayant un boitier et une douille très rigide, vous aurez un cadre très peu dynamique et très rigide qui vous donnera l’impression de vous battre contre le cadre lorsque vous prenez un coup de « bambou ».

A l’inverse si vous êtes à la recherche d’un cadre dynamique, nous vous conseillons un boitier rigide et un avant, une douille, ayant un structure permettant plus de déformation. De cette manière, vous aurez un avant qui va d’une part se déformer un peu plus lorsque vous vous mettez en danseuse et qui permettra également de mieux filtrer pour un meilleur confort global.

Si le confort est votre seul critère alors évitez les boitiers et douilles de direction massives.

longueur des bases

Les bases jouent également un rôle important dans le confort et la rigidité.Courtes, elles apporteront du dynamisme et de la rigidité, plus longuesvous pourrez compter sur un niveau de confort supplémentaire au détriment de la rigidité.

La valeur standard étant 410mm, à vous de moduler autour cette valeur.

Si ces critères, vous semble du charabia, vous pouvez également utiliserles tests des magazines qui sont relativement corrects pour classifier un modèle dans la bonne catégorie. Nous pouvons conseiller de lire les tests du Cycle, Top vélo ou Cyclosport Magazine…

Vous voilà donc maintenant en possession d’un petit panel de cadre ou vélo répondant à vos attentes en termes de position et de dynamisme, il faut vous maintenant résoudre l’épineux problème des standards : pédalier en BB30, BSA, BB386. Cablerie interne ou externe, compatible di2 ou non…

Standard du pédalier

Tous les vélocistes vous le diront, actuellement, c’est la foire au niveau des standards de pédalier chacun y allant de modèle propriétaire…

Au final, je vous donnerais un conseil et mon avis :

Le conseil  : il faut utiliser un montage du pédalier et du boitier qui n’emploie pas d’adaptateur ou entretoise car c’est une source à problème.

Mon avis : des nombreux standards existant actuellement, le classique standard shimano Hollowtech 2 à cuvettes externes est le plus simple et un des plus fiable. De plus les boîtiers sont très facilement disponibles, peu coûteux et très simple à installer même sans très grandes connaissances en mécanique vélo. Le tout avec un bon vieux pédalier Rotor 3D !!! 🙂

Câblage interne vs Câblage externe

Depuis 3 ans, les constructeurs sous prétexte d’amélioration de l’aéro-dynamisme (On reparlera du bien fondé de ces innovations dans un prochain article…) veulent réduire au maximum les accessoires qui dépassent du cadre. Gaines, cables collier et visserie tous y passent…

Hors ce n’est pas sans conséquence notamment au niveau de la câblerie. En effet, les coudes réalisés lors du passage des câbles en interne sont souvent plus contraignant que pour une version externe. Il en résulte unfreinage spongieux et une transmission peu précise et nécessitant un changement de câblerie plus fréquemment.

Le conseil : si vous êtes en transmission électrique, vous pouvez utiliser avec moins de soucis une câblerie interne, c’est même d’ailleurs plus propre d’avoir le faisceau à l’intérieur que d’avoir de la fillasse et des colliers Rilsan un peu partout sur le cadre. Dans le cas d’un groupe mécanique classique, il vaut mieux un passage externe.

Mon avis : Ceux qui utilise un cadre en titane avec passage des câbles et gaines à l’extérieur pourront l’attester le fonctionnement est extrêmement précis et durable. De plus les composants de freinage sont dans des conditions dans lesquels ils pourront apporter un maximum de puissance à son utilisateur. Je vote pour le tout externe !

Choix esthétique au final.

Vous avez donc réalisé la sélection d’un sous-ensemble de cadre optimal tant au niveau de la taille que du choix des standards, vous pouvez donc choisir au sein de ce panel le modèle qui vous plait le plus.

 

Et vous comment choisissez-vous votre cadre ou votre vélo ?

Choisir la taille de votre vélo ou plus généralement de votre matériel de vélo vous fait peur ? Vous avez besoin de conseil, nos conseils et notre étude posturale est là pour vous aidez  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.