Estimer sa PMA sur le terrain

Estimer sa PMA sur le terrain

Estimer sa PMA sur le terrain.

>> A Lire : notre article sur le test de PMA

Comme nous expliquons dans notre article sur le test de PMA, ce type de test triangulaire est très traumatisant autant physiquement que psychologiquement. En effet, passer un test de PMA n’est jamais une partie de plaisir d’autant plus que ce test dure 20′. De plus, un test de PMA nécessite un aménagement tant au niveau de la planification de l’entrainement ainsi qu’un certain aménagement au niveau de la logistique. En effet, pour mettre en oeuvre un est de PMA, il faudra avoir un lieu pour réaliser le test et un coach pour superviser le test (accessoirement, il servira de soutien psychologique).

Il est alors naturel de se demander s’il existe des alternatives pour réaliser une estimation du test de PMA sans sortir l’artillerie lourde. Idéalement, peut-on estimer sa PMA sur le terrain ?

Si on fait un tour dans la littérature, on remarquera qu’il existe pour l’estimer de la PMA des tests triangulaires et des test rectangulaires.
Le test triangulaire est un autre terme pour désigner le test de PMA que nous avons décrit dans notre précédent article.

collete3
Le test rectangulaire est quant à lui un test avec de changements brutaux de puissance entre palier mais suivi de palier de récupération. Malheureusement, ce test à tendance à sur-estimer la PMA et il n’est pas plus pratique à mettre en place le test triangulaire.
Il faut donc se tourner vers une autre approche que le test de PMA et travail en fonction de cet indice pour trouver notre bonheur. En effet, la doctrine de l’entrainement française est largement influencée par la doctrine de Fred Grappe chercheur à l’UPFR des Sports de Besançon, Université de Franche-Comté mais il faut savoir qu’hors de nos frontières la PMA n’est pas l’indice le plus utilisé pour l’entrainement. La métrique en vogue dans le monde anglo-saxon est la FTP, comprenner la puissance critique pouvant être soutenu 40 minutes. Cet indice est principalement le fruit des travaux de coggan.

Pour estimer cet indice, on réalise un test de maintien de puissance maximum sur une durée de 20 minutes de préférences sur une montée régulière.

Nous noterons qu’il existe une correspondance entre l’indice FTP et la PMA. Nous proposons donc de réaliser l’estimation de la PMA sur le terrain en utilisant le test de FTP. Cependant, afin de minimiser l’erreur de correspondance entre FTP de PMA, nous proposons de réaliser 2 tests sur 20 minutes et 5 minutes et de moyenner les résultats.

Protocole d’estimation de la PMA sur le terrain :

Nous proposons de réaliser ces deux tests la même semaine, idéalement le test de 20 minutes le mardi et le test de 5 minutes le jeudi.

Test de 20′:

Maintenir dans une montée régulière la plus grande vitesse pendant 20′

CP20 est égal à la valeur de la puissance sur ces 20 minutes
FTP = 0.95 * CP20

PMA20 = 1.2*FTP

Test de 5′:

Maintenir dans une montée régulière la plus grande vitesse pendant 5′
CP5 est égal à la valeur de la puissance sur ces 5 minutes

PMA5 = FTP5

Au final, voilà donc comment on peut estimer sa PMA sur le terrain sans passé par la case labo !

PMA = (PMA20+PMA5)/2

Mise en garde : cette méthode est une estimation de sa PMA sur le terrain et elle n’est pas sans aussi précise qu’un test de PMA réalisé avec le protocole classique, mais présente l’avantage d’être réalisable seul et sur le terrain sans autre matériel que son capteur de puissance.

12 Comments

  1. Bonjour
    concernant l’estimation de la pma terrain, si on a 300W sur 20 mn et 370 sur 5 on fait donc
    300 +370= 670 donc pma à 335 W. au final c’est eloigné de celle de CP 5.
    Philippe

    1. Ce n’est pas CP20 qu’il faut prendre mais la PMA estimée avec CP20.

      Si je suis votre exemple : CP20 est égal à la valeur de la puissance sur ces 20 minutes

      FTP = 0.95 * CP20 = 0.95 * 300 = 285W

      PMA20 = 1.2*FTP = 342W

      PMA5 = CP5 = 370W

      PMA = (PMA20+PMA5)/2 = (370 + 342) / 2 = 356W

      1. merçi pour l’éclairage
        Bon ben y a plus qu’à essayer car voulant faire un cycle pma epic après une partie foncière orientée force max, je pense que ce test est plus adéquat pour éviter de rentrer trop dans la filière lactique.

          1. en fait je n’utilise pas de capteur de puissance mais les courbes du fabricant home trainer. cela donne des estimations en rapport à « mes » performances sur « les mêmes » données (developpements, resistance magnetique, pression pneu) mais je suis en 26; c’est pour cela que je demandais si sur une courbe (rapport vitesse/puissance), le fait d’être en 26 avait une incidence. vous en pensez quoi ? ( je me doute que je vais devoir acheter un capteur, les petits lutins ne l’ont pas encore fabriqué. lol)

          2. Normalement la répétabilité de la mesure de puissance des home-trainer n’est pas remis en cause par un changement de taille de roue. Elle peut être globalement très différente de la puissance réel (jusqu’à 20%) fournie par un capteur mais elle est répétable et cela quelque soit la taille des roues sur le vélo prenant place sur le hometrainer.

  2. bonjour
    sur le test de 20 mn avec le capteur de puissance , on prend la puissance moyenne normale ou la puissance normalisé?

    merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.