Pierre Sallet confirme son anlyse sur Froome en réponse à la conférence de presse de SKY

sallet-aPierre Saller, l’expert contacté par Stade 2 pour analyser les données de Froome à la Pierre Saint Martin, vient de publier une lettre ouverte en réponse à la remise en cause de son analyse par SKY et la publication par la SKY des mesures réalisées par le capteur de puissance de Chris Froome dans l’arrivée de l’étape éponyme.

Cette réponse vient sans doute un peu aussi en réponse aux tirs à boulet rouge de F Grappe qui déclarait Lundi sur Twitter :

J’ai mal à mon sport

Et qui enfonçait le clou sur 20 Minutes (Voir l’interview)

Au travers de cette lettre, il confirme son analyse, en intégrant le poids réel de Froome. Précisons que l’hypothèse qui avait été faite était en faveur du coureur britanique. En effet, son poids avait été sur-estimé par P Sallet ce qui réduisait le rapport Poids/Puissance du coureur.

Il indique également que :

Les valeurs fournies dans les tableaux précédents ne tiennent pas compte des éléments suivants potentiellement « favorables » au coureur:

– La potentielle absence d’un effort maximal sur l’ensemble de l’ascension:

o nous ne sommes pas « dans le cadre d’un contre la montre individuel en côte » (ex: Alpes d’Huez 2004)

o une première partie d’ascension réalisée «en groupe et au rythme » des autres coureurs o l’absence de données fournies par Sky sur la liaison Puissance moyenne développée / fréquence cardiaque sur l’ensemble de l’ascension.

– La notion de « fatigue » qui a tendance à sous-évaluée la PMA estimée: «vous ne produisez pas intrinsèquement votre meilleure performance sur une ascension lorsque celle-ci est placée en fin d’étape après 10 jours de course ».

Pour rappel Pierre Sallet est président de la structure Athlete For Transparency. Cette structure mène des programmes d’action à l’international dans le cadre de l’éthique du sport et de la lutte antidopage et collabore avec de nombreuses structures institutionnelles.  (Voir le site)

Il est également à l’origine de l’étude montrant la non-détection d’un dopage par micro-dose par le passeport biologique présentée au printemps dans stade 2.

La lettre de Pierre Sallet 2015-07-22-lettrepierresallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.